dimanche 09 décembre

C'est pas t'assez

Sophie BEDEL, Membre actif de Breach Guadeloupe et MICS Canada a envoyé un mail et m'a permis de le mettre sur ce modeste blog. J'ai fait quelques petites modifications, pour que ce soit plus cohérent...

D'autre part, j'ai envoyé un mail à l'opération cétacé qui n'a pour l'instant pas répondu...

6Il est notoire que l'auteur du message précédent est sincère dans ces propos, mais surtout qu'il ne connaît pas grand chose sur les aspects biologiques, éthologiques et physiologiques des cétacés, à ces animaux et leur étude (pour dire "une baleine venue chercher des caresses" par exemple...). Cela étant, il est vrai que poursuivre des animaux, qu'elle qu'en soit l'espèce de l'aube au crépuscule, est purement inadmissible, mais pour le reste, je ne peux être d'accord sur l'utilisation d'arguments infondés.

Je pourrais développer si besoin. Mais je peux déjà vous dire qu'à défaut de savoir si les baleines souffrent, elles sentent bel et bien l'impact des flèches à biopsies et Argos, compte tenu de leur réaction à ce moment là.

Mais elle n'est pas inutile, loin de là, croyez moi. En particulier les biopsies apportent de précieuses données sur les sous populations, les polluants en présence dans la graisse, permettent de sexer les individus et obtenir le statut de grossesse des femelles...

Pour pirater le programme ARGOS (qui est un programme, rappelons-le, privé international et très verrouillé, de "location" de satellites!!), il faut être sacrément pointu niveau technologies de l'information, à l'image des séries télé d'investigation tellement cette tâche est ardue. Ce qui me conduit à exclure le fait que de simples braconniers puissent utiliser cela.
Et les baleiniers n'ont pas vraiment besoin de balise argos pour trouver les baleines je vous l'assure. Ce sera peut être le cas lorsqu'il n'y en aura plus que quelques dizaines mais pour l'instant en tout état ils n'ont qu'à attendre à la sortie des sanctuaires...

J'étudie, à titre privé et parfois professionnel, les cétacés depuis une dizaine d'années, et je crois qu'il faut faire très attention aux arguments qu'on avance lorsque l'on veut prendre leur défense. En donnant des arguments infondés, on prend le risque de décrédibiliser le combat et les militants de bonne foi. Vous savez sûrement tous que les japonais se sont auto octroyés un quota de 50 mégaptères cette année, espèce très vulnérable, en danger critique d'extinction selon l'UICN. Il est donc primordial que la communauté internationale et les populations locales concernées (nous tous en somme, c'est la population terrestre!) réagissent, mais sur la base de données scientifiques.

Je dois abréger faute de temps, alors que j'aurais aimé développé et structuré davantage. J'espère que ce point de vue n'offusquera personne car il se veut seulement informatif.

Sophie BEDEL, Membre actif de Breach Guadeloupe et MICS Canada.

A cela, je rajoute : Un but, même très généreux, ne peut permettre d'utiliser des méthodes violentes ou dangereuses...


Non la fin ne justifie pas tous les moyens !

Un pays démocratique ne doit pas se rabaisser à la torture. Autrement dit, on ne doit pas passer outre ses valeurs pour arriver à un quelconque résultat...

Allez-voir Jesus camp, ce documentaire éloquent montre ce que l'on peu faire pour l'idée de Dieu...

Posté par ecovillage à 07:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur C'est pas t'assez

    "cétacé"! dit la baleine

    Quand l'être humain veut connaître , il s'approprie, déjà il y a confusion.....

    Oui il y a des choses à apprendre ,mais tout en oeuvrant pour ne pas perturber ces animaux ... l'un ne va pas sans l'autre
    aaaaa, si on pouvait correctement appliquer cela chaque jour...

    très intéressant ce blog

    Posté par l-eaudusud, jeudi 13 décembre à 00:18 | | Répondre
  • Comme demandé à plusieurs reprises, merci de supprimer cette "libre adaptation" de mon mail des archives de votre blog, qui sorti de son contexte, peut être mal interprété. Cordialement, Sophie Bédel

    Posté par Sophie Bédel, samedi 16 mars à 17:20 | | Répondre
Nouveau commentaire